Actualités

Durabilité Et Faisabilité Touristique Post Covid-19

-On ne peut plus poser la question du « si ça va, et encore moins, pour dire le pourquoi, comme dit l’adage populaire ! », et pourtant, pour ce que sont les affaires touristiques du moment, l’on est bien en mesure et tenté, compte tenu de l’ambiance régnante de demander, ce pourquoi du comment ?
*-Car si l’on a compris le message Royal ayant eu la résonance nationale de « la santé d’abord » et en sommes gré pour les résultats incontestables obtenus reconnus par le monde entier !
*- et que l’on a également compris la complexité, pour les gouvernants de prendre des décisions porteuses de responsabilités, car les méandres en avancées et retours de cette pandémie auront affectés l’ensemble des vecteurs économiques, tous azimuts, à nous en faire tourner la tête, tellement les habitudes économiques, politiques, sociétales s’avèrent être bouleversées !
*-On a compris aussi, que ce qui était vrai hier, ne l’est plus forcément aujourd’hui, mais aussi encore moins pour demain sachant que ce qui avait été prévu, planifié, engagé ne servirait peut être plus à rien, en ce sens que les données ont modifié le paradigme qui s’impose pour le Post Covid-19 !
*-Certes, l’on peut comprendre ! Certes l’on peut s’arrêter ainsi à quelques situations, sans oublier les conséquences immédiates du chômage direct et indirect, les conséquences sur les formations qui n’auront servi à rien (les créneaux porteurs ayant été modifiés), en pensant que bon nombres de situations professionnelles prospères seront appelées (très) rapidement, sinon à se remettre en question, à être totalement reconsidérées par l’impact que pourront avoir les nouvelles technologies dans les Services, les Technologies, l’Industrie, la Biologie etc. etc. Le tourisme en cela est concerné !
*-Mais cela, me direz-vous, c’est le discours politique qui sert à divertir justement des réalités qui ne sont pas toujours bonne à entendre. Cela n’empêche en rien la gestion du jour le jour, à tous niveaux, car c’est bien connu, qui n’avance pas recule et le Tourisme est en panne, en danger !
*-Nous en sommes là en ce début Juillet 2020 !!!
*-Alors qu’en est il donc de ce blocage touristique pour lequel la leçon a été donnée, définissant qu’il ne pourra être traité qu’en dernier car l’état des lieux définissant le besoin de sauver une situation sociétale sévère, pour ce qui est de l’emploi ! L’Etat se doit de créer les emplois de substitutions, ces emplois pour ces jeunes qui, comme pour les autres années vont arriver sur le marché du travail, pour des métiers, qui pour certains, ne seront plus ceux pour lesquels ils ont été formés !
Complexe !!! Le tourisme en cela ne pourra en aucun cas embaucher !
*-Aussi, bien que le tourisme soit porteur de 7% du PIB, et porteur de 7% pour ce qui est de l’artisanat, de x % pour ce qui est de l’économie sociétale pour le formel comme pour l’informel, il y a donc, sans pouvoir dans l’immédiat créer l’emploi, à sauvegarder pour la paix sociale, des millions d’emplois compte tenu que les données nationales comme internationales font que l’on sait que pour le Tourisme, en ce début Juillet que ni le national ni l’international pourront sauver l’été et peut être même fin d’année, début 2021 !
*-Alors oui, sur les bases de cet état des lieux, comprenant que le CVE est au fait des études et arbitrages à donner en fonction des situations sectorielles, « on est en droit de se poser des questions sur le, les blocages afférents au Tourisme, diverses solutions ayant été présentées et pour les autres secteurs économiques ayant déjà été solutionnées, même si étant incomplètes, à ce jour ! »
*-Alors qu’en est-il ? Le tourisme de par la Loi inclut les métiers du tourisme qui font le tourisme !
Plus que jamais le paradigme Post Covid influencera un tournant décisif vers les notions d’éthique, de durabilité de dignité dans le respect de nouvelles orientations vers un tourisme inclusif, intégré, responsable et soutenable, solidaire en phase avec un développement sociétal équilibré et entrainé par les vecteurs de développement du Pays, régionaux comme nationaux, urbains comme ruraux, culturels comme balnéaires avec l’abandon de ces toutes vieilles habitudes des économies de rentes!

*-Un nouveau paradigme du tourisme marocain va devoir exprimer l’identitaire et l’authenticité culturelle d’une population, des régions, du Maroc dans son entier. Il aura surgi suite à cette pandémie pour démontrer ces aberrations de l’oubli du sociétal d’une part, pour d’autre part prendre en compte l’ensemble des répondants aux demandes statistiques internationales qui réclament en cet été 2020 un retour au nature/culture, aussi bien qu’un traitement effectif de la durabilité touristique comme environnementale et écologique dans ce qui est de la défense de l’environnement, du problème des transports, du changement climatique!
*-Cela n’enlèvera en rien les tendances actuelles qui ont participé à faire le succès du tourisme marocain telles que les niches porteuses du City Break, des villes comme Marrakech, Casablanca, Rabat, Tanger, du balnéaire avec Agadir, Saidia , Lixus, le Mice, le tourisme d’affaires, lu Golf etc. bien au contraire, cela ne fera que les enrichir et redonner confiance aux politiques et financiers dans cette réalité de créations d’emplois touristiques par l’aménagement du territoire tout en répondant aux besoins éco sociétaux. Pour cela le tourisme va devoir investir en ce sens !
*-Il y a en cela nécessité de compréhensions de l’ensemble des métiers du tourisme, y compris de celui des hôteliers, pour accepter ces partages, sans pour autant oublier les formations nécessaires de médiations à ces transformations et responsabilités pour ce passage de la gestion du présent par l’acceptation d’un état des lieux, tel qu’il est ?
*-Il semble qu’à ce jour, du Côté Ministère les réponses à ce sujet sont claires !
*-Ce pourrait il que les lenteurs constatées dans ces décisions, résident dans l’incompréhension et l’acceptation de ces nouvelles définitions, dans la difficulté des acceptations réciproques de ces réalités ?

Professionnels, institutions,Politiques doivent s’accorder maintenant dans la rigueur, la discipline et surtout l’urgence pour sauver le Soldat tourisme marocain, le soldat Aviation marocaine, et les soldats métiers du tourisme dans leur ensemble ! Il en va de la paix sociétale,
il en va du Maroc de demain !
Courage pour tous ! Continuons de nous protéger ! Il est toujours là !!!


Patrick Simon – Durabilité

Have your say

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.