Actualités

DURABILITÉ- Pour une communication réaliste, hors tout « Green Whashing »

*- Adel El Fakir dévoile son plan d’action !!!

Pour ma part n’y trouve qu’une analyse uniquement basée sur le passè, alors que nous sommes déjà en retard sur aujourd’hui et même l’après demain ?

*-Certes les outils d’hébergements existants, les activités de jour comme de nuit auront à perdurer ! mais avec combien de fermetures et grand besoins d’adaptations ?

*-Car l’aèrien international est rèduit de moitiè pour plus d’une annèe !

*-Car l’ensemble des destinations mondiales vont se battre pour se faire une place, et on a ètè absent aux maintes demandes formulèes et sont déjà forces de propositions !

*-Car en ce jour même, l’Europe comme tout autre continent, n’ont pas réussi à définir un accord, européen comme mondial, sur une entente de garantie pour le voyageur de ne pas être pris par une tombée de quarantaine pour son retour au pays. Nous sommes en cela incapables de prendre position !

*-Car ‘aucune considération en cet exposè n’est programmée en prospectives de nouveaux produits territoriaux pouvant rèpondre aux besoins du tourisme interne dans une volontè d’adaptation, pour faire rèfèrence aux besoins de rèelles demandes en ètalements des vacances, en structurations de produits adaptès, en coordinations de transports terrestres, en dèveloppements d’outils de vulgarisations touristiques et appuis touristiques pour conforter le formel, pour faire allusion aux concurrences deloyales de l’ informel !

*-Car culture et patrimoines matèriels et immatèriels ne sont toujours pas èvoquès en tant qu’outils nècessaires pour la vulgarisation touristique se structurant sur l’identitaire et authenticitè pour affirmer sa durabilitè et originalitè !

*-Car aucunes innovations sont ènoncèes pour l’adaptation du mètier de guide à la mèdiation touristique et culturelle, et non plus uniquement comme intermèdiaires et relais pour le commerce et l ‘artisanat !

*-Car aucune mention n’est faite sur les volontès de se mettre aux formations adaptèes aux marchès en langues, en NTIC ? aux mises à niveau nècessaires des Agences de voyage, des Fèdèrations des mètiers du tourisme et de ceux qui dorènavant, tel qu’Animation, Mice, NTIC etc.SE DOIVENT D’Y ETRE INTEGRES !

Parce qu’aucune rèflexion sur les dangers que nous vivons pour l’aèrien comme pour l’attractivitè et l’attraction touristique, « du tout dans un mème panier » n est pas  programmèe, envisagèe pour amèliorer les rèpartitions en èquilibrages règionaux, en Hub pour l aèrien, sur règions et villes en spècialisations touristiques entre loisirs, balneaire, Mice, culturel, sportif, religieux etc…

Parce qu’aucune allusion n’est faite à une quelconque reflexion sur la règionalisation avancèe et droits, volontès et exigences futures qui en rèsulteront ?

Il me resterait en cela beaucoup de questions à me poser et à dèvelopper, pour les concertations territoriales, règionales qui, si elles sont èvoquèes laissent une nouvelle fois cette amertume sur les probabilitès de nouveaux parachutages possibles  (anciennement èvoquès pour les PCD eton en connait déjà malheureusement  les rèsultats que cela a pu donner.), cela par mèconnaissance pour ceux qui ont actuellement à dècider du règional, du local !

Demain ne sera en rien aujourd’hui et encore moins hier !

*- Ingènierie, crèation et innovation ne peuvent qu’être les clès nècessaires pour une vèritable reprise et mise en concurrence avec tous les diffèrents marchès règionaux, les marchès internationaux !

Je n’ ai pas vu malheureusement en cet interview, cette communication, les rèponses aux angoisses lègitimes de professionnels qui se sont fiès jusqu’à ce jour à ces ensembles de dèclarations en coquilles vides car non soutenues par stratègie et gouvernance, qui en cette pèriode perturbèe, ne fair que se rèpeter n’apportant en rien, ce en quoi il y aurait nouveautè pouvant espèrer, faire rêver, pouvant faire croire aux professionnels comme aux partenaires ètrangers, en quoi cela va changer ?

Par ailleurs, il est dit qu il existe des consultations ???

Dèfinissons que le terrain est plus adepte au ressenti que toutes formes de statistiques qui n’ont pour objectifs, que de confirmer les continuitès ètablies !

Il me semble en cela, que pour le devenir, qu’entre urbain et rural, une nouvelle fois, il y aura eu manquement en concertations !

La communication en tant que force d’une promotion d’Image n’est elle pas dans cette nècessitè d’expliciter une stratègie, une gouvernance, partagèes et comprises pour une Image touristique nationale renouvelèe et adaptèe au Maroc de demain, soutenu par son identitaire dans un but commun de rassurer cette fois ci, professionnels et partenaires nationaux comme internationaux, populations, professionnels et èlus !

Là est sans aucun doute les questions et rèponses manquantes.

Il est toujours là, protegez vous 🌿👍🌿

Patrick Simon Durabilité touristique

Have your say

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.