Actualités

Pour un nouveau business modèle promotionnel Post-Covid

Le monde, inconscient des probabilités pourtant reconnues et estimées des risques de tous bords, climatiques, financiers,  pandémiques santé etc. s’est laissé embourber par cette COVID-19 bien qu’ayant su réagir en un premier temps pour viser l’immunité pour la sécurité sanitaire, pour un second viser l’économique.

Le monde devant certes survivre, dans ses hésitations pour prendre les mesures adéquates qui mènent à la diffusion des variants, se trouve confronté à la transformation de son organisation économique afin de s’adapter aux répercussions du contexte sanitaire qui s’installe faute de résolutions pour la vaccination.

Le tourisme international, de plus en plus dépendant des mobilités de toutes sortes provoquées et boostées par la globalisation et l’expansion de ces désirs markettés d’évasions, a tout particulièrement impacté les pays à fortes dépendances touristiques pour leur PIB : Maroc compris !

C’est en ce sens que l’Office national marocain du tourisme (ONMT), déclare en Août 2021, déjà penser au monde d’après ! Car si la crise induite par la Covid-19 est loin d’avoir livré tous ses impacts, puisqu’en dépit du bon déroulement de la campagne de vaccination (plus de 17 millions de personnes pour le Maroc), les cas de contaminations quotidiens n’ont jamais été aussi importants, l’organe de promotion du tourisme national, l’ONMT a décidé de revoir son business modèle ainsi que sa mission et sa structure organisationnelle, pour parvenir à s’y acclimater et mieux l’affronter. L’idée pour l’office semble être de revoir l’exécution de sa mission pour entrer dans une nouvelle ère, en changeant de mode opératoire et en procédant à un bilan de ses compétences et en institutionnalisant la culture autour des valeurs d’excellence et d’agilité, pour mieux cibler et positionner les forces vives au Maroc et dans ses délégations internationales. !

En l’état où se trouve le tourisme national, cette réforme doit-elle être considérée hors dialogue avec les professionnels, principaux intéressés?

Cette déclaration d’intention intervenant après un conseil d’administration qui, sauf erreur, n’avait pas encore programmé ou annoncé ces changements d’une part, les N.T.I.C du monde de l’Industrie du tourisme concernant notamment l’industrie touristique marocaine, dans son ensemble, pour ce qu’elle représente, pour les métiers désignés par la loi, les autres métiers, para touristiques, nés des évolutions du monde touristiques d’hier, les différentes composantes d’affaires, culturelles et patrimoniales (MICE – Golf Congés, Festivals etc.) qui singularisent le tourisme marocain, dans ce manquement total de vision, pour ce que seront d’autre part les évolutions à considérer pour ce que sont « Tourisme Urbain et Rural », « Tourisme Formel et Informel » pour ce « Tourisme National, dit Interne et Tourisme étranger », « Sportif, culturel, balnéaire, de niches », et en fait pour toutes ces nouvelles composantes qui devraient être amenées à composer ce «  Tourisme Nouveau de l’après Covid-19 » de demain avec les séniors, les nouvelles générations « Z et Millénials, etc. la population marocaine ?

Ne sommes nous pas en droit de nous inquiéter de ce qui peut être prévu ou programmé en ce sens, les professionnels n’y étant pas associés ?

– N’y a-t-il pas questions à poser, à qui de droit, pour l’opportunité « d’Assises Structurantes ? »

– Les thématiques sont-elles d’elles mêmes définies ?  

-Nouveaux indicateurs, Observatoire, Réalités du Digital ?

Ces questionnements sont capitaux pour être programmés dans un cadre Public/Privé sur la thématique de circonstance « Reprise du  Tourisme Post Covid ». Et, partant, il serait souhaitable que l’Onmt y participe en consacrant, peut-être, les budgets qu’il faudrait. La promotion pour le devenir de l’Industrie touristique en dépend entièrement…

1 comment

  1. Il faut choisir la stratégie qui englobe tous les acteurs

    Répondre

Have your say

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.