Actualités

Cher Hamid, Cher Président !

Faisant suite à notre échange téléphonique de ce jour, te propose la réflexion commune à faire valoir,  afin de mettre l’industrie touristique au goût du jour des actions qui attendent dans l’urgence les préoccupations d’un nouveau gouvernement :
Thématique pour un Tourisme Marocain Nouveau Porteur à l’international d’une force de création et d’innovation, en attraction et attractivité éco sociétale
« TOURISME ET ODD: UN PLAN D’ACTION  POUR RÉUSSIR UNE RELANCE TOURISTIQUE POST COVID INCLUSIVE ET DURABLE »
 
Les professionnels se doivent sous l’importance d’un « leadership  ciblé et nationalement reconnu » de présenter l’intérêt et les raisons d’intégrer les 17 ODD par l’Image Touristique au sein des Collectivités et Entreprises, nationales comme régionales, urbaines comme rurales dans un véritable partenariat touristique Public/Privé :
*– cela avec des méthodes structurantes,
*- en créant de l’emploi durable
*- cela avec : des stratégies et tableaux de bord de la durabilité touristique urbaine comme rurales, balnéaire comme culturelle ou de niches !
*- avec une participation touristique globale public/Privé pour une formation inter régionale des administratifs et des élus, à l’idée « d’une Industrie touristique agro éco touristique comme formules de développements inclusives et intégrées nationales comme régionales, urbaines comme rurales en charge de créations d’emplois et de résolutions des équilibrés pour exode rural ». 
Ce plan d’action associé à ceux relatifs à la consolidation des outils touristiques urbains actuels, adaptés aux consolidations nécessaires pour répondre :
*- aux besoins cruciaux de créer des emplois inclusifs du futur en monde citadin et rural,
*- à l’intégration de l’informel,
*- et pour diversifier le tourisme autrement que par la seule activité de l’ hébergement,
*- et pour booster et priorités l’emploi formel dans tous les nouveaux métiers des NTIC non encore gérés et/ou structurés,
*- aux nouvelles données de sécurité et sécurité sanitaire d’une part,
*-aux besoins de mises à niveau, d’éducation et de formation vernaculaire pour ce qui est de l’acte et de l’expérience touristique, redonnant foi aux citadins comme aux ruraux  pour ce qui est de leur identité, authenticité !
ET D’AUTRE PART:
*-de l’élaboration à de meilleurs équilibres  du Tourisme « dit de Masse en Médina ou en, et pour ces localités, espaces promotionnés sans en avoir les moyens et possibilités», résultant des manques d’infrastructures culturelles et patrimoniales, cela afin de nous permettre de faire face avec l’ensemble des acteurs et métiers concernés aux multiples défis, définissant ainsi l’intérêt artisanal, éco sociétal, touristique, les enjeux climatiques, environnementaux, économiques, sociaux et aux inégalités ressenties faute de communications ciblées… 
*- de tendre vers une gestion Touristique plus harmonisée des biens communs, comme collectifs, des droits humains, de la paix et de la durabilité.
*- en confirmant le Maroc en tant que véritable acteur touristique offensif se démarquant par des actions hors tout Green Washing, pour prendre ainsi de vitesse les pays riverains dans la course à la reprise touristique Post Covid 🙏🙏🙏
Patrick Simon  DURABILITÉ  14 09 2021 

Have your say

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.