Durabilité

Durabilité Et Industrie Touristique En Durable Qui Englobe Les :

Tourisme d’affaires. …Tourisme événementiel. …Tourisme de nature, d’observation. …Tourisme de détente, de relaxation. …Tourisme sportif. …Tourisme culturel. …Tourisme religieux et familial. …Tourisme durable, géo éco-tourisme, tourisme des niches liées au monde oasien comme rural d’une part
…, mais également l’Artisanat, le transport aérien, de l’économie sociale, d’autre part,
…, représentant un PIB national que les professionnels se doivent de faire valoir, à quelque chose prêt à l’égal de celui de l’agriculture (qui, elle aussi, restera toujours dépendante d’aléas incontrôlables).
A ce titre et en tant qu’industrie on lui doit le sérieux qu’elle mériterait, et de ce fait, se doit pour cela d’en offrir les garanties aussi bien sur le plan national comme international !
Thomas Cook et maintenant le nuage sombre d’un Coronavirus ne font que présager et définir les faiblesses de cette industrie touristique Marocaine, à peine reconnue comme telle et ainsi à ce jour dépourvue de toute structuration en durabilité qu’elle mériterait !
Je suggérai, préconisai, dans le cadre de l’affaire Thomas Cook le besoin pressant de se considérer comme une Industrie majeure susceptible de se prendre en main et de profiter des compétences de notre Ministre, qui, issue du monde de la finance et des assurances, devrait pouvoir être portée à considérer la mise en place des fonds de garanties, au même titre que l’industrie textile, l’agriculture, aéronautique etc, nécessaires à la durabilité des investissements et des professions qui les composent !
Vœux pieu ? j’espère que non car, comme dit précédemment, nous entamons un nouveau monde qui ne manquera pas de nous soumettre de nouvelles et futures surprises !
Comme dit l’adage,
« espérons qu’elles seront bonnes »
…, et c’est bien connu, que
« les assurances sont chères, tant que l’on n’en a pas besoin »
…, mais aussi et surtout que dans le creux de la vague: « mieux vaux prévenir que guérir ! »
Amitiés

Have your say

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.