Actualités

Le « J’accuse » du CRT de Guelmim

Le CRT Guelmim n’a pas attendu trop longtemps pour décrier sa marginalisation du collectif des CRT en termes de campagne de promotion du tourisme intérieur, soutenue par l’ONMT. Son 1er Vice-Président, Patrick Simon, estime qu’il est temps de clarifier les choses, sachant que le CRT Guelmim est l’un des champions nationaux en matière de tourisme durable, disposant d’un plan d’action assez élaboré pour développer et promouvoir des niches très porteuses.

A son tour de monter au créneau, le CRT Guelmim a réuni son bureau le lundi 15 juin, faisant suite aux diverses déclarations de presse de fin de la semaine dernière, dont des communications récentes relatives à la campagne lancée par l’ONMT, objet de réunions en visioconférence, entre les CRT et l’ONMT,  à deux reprises mais en l’absence du CRT Guelmim.

L’occasion pour ce dernier de publier un communiqué où il exprime a position.

Texte du communiqué :

A/-le CRT de la Région Guelmim ne peut être représenté légalement que

*-par son Président en poste  Monsieur HAOINE Slama et/ou

*- par délégation par son 1er Vice Président Monsieur SIMON Patrick eux seuls en étant les représentants  légaux !

B/-Le CRT confirme par ailleurs que seuls les différents de non règlement de ses prestataires et abandon de tous soutiens à la région depuis 2016 affectent leurs relations. Le CRT n’ayant eu de cesse malgré ces points non résolus d’agir, de représenter et de défendre en sa qualité de Conseiller régional les atouts d’un tourisme durable, inclusif et  intégré qu’il estime comme seule définitions fiables pour ces types de régions dans le cadre des manques de stratégies et gouvernances liées à la régionalisation avancée et recommandations énoncées par le Discours Royal de Dakhla relatif au développement touristique des Provinces du Sud,

.., le CRT œuvrant dans le seul intérêt du Maroc, de la Région et de ses populations locales.

AUSSI, LE CRT A CETTE OCCASION CONFIRME :

*-  être parfaitement en règle avec la législation !

*- confirme les propositions qu’il a toujours soutenu et qu’il reconfirme  de nouveaux, tout en les adaptant pour tenir compte des besoins de mise en place d’un nouveau paradigme touristique pour la région suite a cette crise du COVID 19 :

Aussi par consensus de l’unanimité du bureau proposons nous de remettre en œuvre une politique de Six (6) plans d’actions majeurs avec la Wilaya et la Présidente de région pour ce que seraient et devraient être le devenir touristique régional, basé sur les recommandations de sa Majesté pour ce qui concerne les Provinces du Sud et tout particulièrement l’éco tourisme durable, rural, inclusif et intégré

1/– ACTION Concertée Prestataires/CRT pour une réclamation juridique des sommes dues depuis 2016-2017 et subventions de soutien à notre CRT, toujours impayées à ce jour,

2/–ACTION  de ralliement régional et provincial de l’informel touristique aux associations légales régionales  avec coordination par un Comité de Pilotage Régional avec les élus, collectivités territoriales, afin de booster les recettes locales et promouvoir les services d’aménagements touristiques pour le tourisme interne, durable, rural, balnéaire, inclusif et intégré, dus à la population,

3/–ACTION AVEC LA REGION POUR VALORISER LE TOURISME INTERNE, DURABLE ET RURAL VERS LES NICHES DE TOURISME SANTE ET BIEN ETRE QUE NOUS N’AVNS DE CESSE DE SOUTENIR en valorisant pour la région selon un concept Marocain, les quatre (4) sources chaudes recensées de la région en programmant un événement international à cette attention,

4/–ACTION d’accompagnement et de soutien pour relancer au plus tôt et dès que possible les dessertes aériennes nationales comme internationales sur Guelmim auprès de RAM, BINTER et autres compagnies,

5/- ACTION D de soutien à l’Association Almougar pour porter le Moussem de Tan Tan  vers d’autres  horizons que celui de l’associatif de défense de l’Oralité

6/– ACTION D’ACCOMPAGNEMENT ET DE SOUTIEN A ORASCOM pour relancer le projet Oued Chbika, (un avenant à la Convention étant fin prête, préparée par l’ancien Ministre Sajid, juste avant le changement de Ministre, le DG Orascom n’ayant de cesse de vouloir relancer ce projet).

ENFIN, considérant les difficultés liées et rattachées à ce jour au déconfinement et les difficultés pour définir les possibilités d’adapter des solutions structurantes aux habitudes culturelles des pratiques actuelles pour se divertir et pratiquer les détentes balnéaires et rurales de ces régions de la population, nous avons défini comme plus utiles de considérer des financements structurants plus adaptés à ces formes de résolutions,

– d’agir pour la mise en œuvre coordonnée de ces plans d’actions à compter de cette fin d’été afin de répondre :

*- aux souhaits d’une demande structurante d’une économie régionale parfaitement adaptés à sa population d’une part, mais également d’autre part, *- pour formater des outils adaptés et conçus dans l’esprit d’un nouveau paradigme par un Comité de pilotage régional, ce que nous avons déjà soumis depuis plus de dix années pour une meilleure relation entre institutionnels élus, professionnels et population locale.

Have your say

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.