Actualités

Qu’est ce que le Territoire Soutenable du Géoparc Jbel Baní (TSGJB) – Sud Maroc

Géré  par  l’Association Marocaine de Développement du Géoparc Jbel Baní   (AMDGJB)

Aut : 1954-36, en tant que projet territorial, le TSGJB  a été pensé et conçu pour répondre « aux besoins de disruptions » dans les considérations de développement urbains et ruraux post pandémiques dans un  contexte d’aménagement du territoire. Il est ainsi mis à disposition, avec des structurations remarquables pour un partenariat entre les populations, société civile et jeunesse afin de redécouvrir par le vernaculaire, une attraction reconnue par la fierté d’être issu du terroir.

Nos comités ont fait en sorte à ce que le TSGJB offre des outils. Il en est pour exemple le Réseau de Tourisme Durable et Rural du Géoparc Jbel Baní (RTDRGJB), fort de 75 circuits touristiques numérisés (Web et Smartphones) étudiés sur les flux touristiques possibles aux départs des structures existantes des 6 aéroports internationaux jouxtant le TSGJB, de 146 établissements touristiques classés avec  3700 chambres donnant axés à un développement touristique rural d’un territoire s’étalant de Zagora jusqu’à Tan Tan, tenant compte de ce que l’on aura défini comme la « Voie Royale de Oasis ».

Attraction, attractivité et image des identités et authenticités historiques de ces espaces font du TSGJB un outil parfaitement adapté aux « Nouvelles Formes de Développements »   préconisées par sa Majesté le Roi Mohammed VI, permettant l’éclosions de véritables clusters de développements « Géo Agro Eco touristiques, économiques inclusifs, intégrés », définis par un territoire riche en diversités partagées entre Océan et Montagnes, Désert et Oasis, patrimoines culturels matériels et immatériels à ce jour inexploités.

Nos projets pilotes avec  Maison d’Hôtes « Dar Infiane-Tata » et ses annexes, Chambres d’hôtes, Campement/Bivouac connus à l’International, comme sur le plan national engendrent toutes confirmations de pouvoir oser ces nouvelles formulations touristiques aux aides à l’implantation d’écolodges, centres d’hébergements et d’animations parfaitement adaptés aux besoins de résolutions du « divorce constaté entre populations marocaines et ses professionnels touristiques »  en offrant la diversité touristique conjuguant des niches culture/nature, sportives, de randonnées, historiques géologiques, archéologiques, confessionnelles, nouvelles technologies, définitions correspondant parfaitement aux besoins de visions et actions Post Pandémiques.

L’AMDGJB aura veillé à définir ces capacités d’adaptations en mettant un accent particulier sur une volonté de tendre vers une reconnaissance de l’UNESCO, de création de « Labels TSGJB » sur les produits du terroirs, l’architecture vernaculaire, cela conforté sur les besoins de mises en valeur de formations et échanges tenant compte d’une intégration des 17 Objectifs de Développement Durable avec projet de « Trois Clubs de jeunes formateurs aux ODD » répartis sur les trois arrières pays des régions couvertes par le TSGJB que sont, la Régions de Guelmim Oued Noun avec quatre provinces, celle du Souss Massa avec trois provinces et Drâa Tafilalet avec deux provinces, ce qui aura déjà été abordé par la création d’incubateur et vulgarisation du TSGJB en milieu Universitaire par le soutien de Stages Masters et Thèses Doctorales sur le Markéting territorial et les Métiers du patrimoine.

Patrick SIMON – Président AMDGJB        – GSM +212.661610170  simon.patrick9340@gmail.com  

Pour mieux nous connaitre : www.PortailSudMaroc.com    et  PLaquette de L’AMDGJB

1 comment

  1. Ils ont vraiment de la chance de t avoir dans la region Patrick, avec toute l energie et l effort que tu mets dans le developpement de cette region.

    Répondre

Have your say